stage « lumières d’automne »

2016-10-30-ColPerthuisB-1

 

Début septembre … la fraicheur se fait sentir le matin, les champignons prennent leurs aises en forêt et l’odeur d’humus s’intensifie. C’est le retour du brouillard en vallée et des 1eres gelées en montagne. Dans quelques jours, les hêtres vont revêtir une éclatante couleur passant progressivement du vert au brun-rouge, en passant par un jaune d’or magnifique. C’est toute la magie de l’automne, voir la nature se transformer et quitter peu à peu sa parure estivale.

C’est cet environnement que je vous invite à découvrir lors de ces stages : arpenter la forêt à la recherche des éléments de l’automne (feuilles mortes, champignons, mousses), parcourir l’herbe sèche des alpages, photographier les mers de nuages en vallée et profiter des derniers instants de douceur avant l’hiver …

Pour l’année 2014, ils se dérouleront dans les paysages des alentours de Bellevaux (massif du Chablais – Haute Savoie), les forêts de hêtre de la vallée du Brévon, le lac du Vallon, les alpages de la Pointe d’Ireuse ou du Mont Billat ! Toutes les dates des futurs stages « lumières d’automne » sont disponibles ici.

Prochain stage « lumières d’automne » : 21-22 octobre 2017
Tarif :  220€ (hébergement compris)

 

Déroulement des stages :

1er jour … samedi :

– le stage débute en fin de matinée par un repas sur le pouce au gîte, histoire de faire connaissance. En général je choisis un gîte à proximité immédiate des lieux de prise de vue pour éviter trop de déplacements et pouvoir profiter des lumières rapidement. Il est également possible que je choisisse un refuge en montagne accessible après une bonne heure de marche. Cela dépendra du temps et des conditions de neige qui peuvent arriver tôt.

– comme pour les autres saisons, je commence toujours par une remise à plat des techniques de photographie. Les règles de base, le rapport entre l’ouverture, la vitesse, la sensibilité … puis j’aborde plus précisément la photographie de paysage, le choix des sujets, de la composition et surtout la maitrise de la lumière. Ce cours un peu théorique dure 2h environ et permet une remise à niveau ou tout simplement de réveiller des notions endormies.

– Nous partons ensuite à pied depuis le gîte ou le refuge. Les lieux évoluent en fonction de la météo. Cela peut être un sommet accessible facilement pour profiter de la vue et du coucher du soleil, comme une belle forêt graphique si le temps est gris ou si nous sommes dans le brouillard.

– Dans le courant de l’après midi, nous aborderons la photographie « automnale » au sens strict. Au menu, analyse du paysage, recherche des parcelles forestières propices à la photographie des hêtres « éclatants », des textures pour rechercher les meilleurs sujets & cadrages en fonction des objectifs (du grand angle jusqu’au téléobjectif), test des différents filtres (polarisants, filtres dégradés gris, gris neutres …) pour appréhender la lumière afin d’être plus autonome pour le coucher du soleil et les belles lumières de la soirée.

– Une fois la nuit tombée, retour au gîte ou au refuge. Nous profiterons de la douceur du chalet pour faire un bon repas chaud à base de fromage fondu pour se récompenser des efforts accomplis l’après midi ! En fonction des conditions de lune, une séance « prise de vue » nocturne est possible également.

2e jour … dimanche :

– Après une belle nuit au chaud, on se lève aux aurores pour ne pas rater le spectacle ! … au menu petite marche rapide pour atteindre un point de vue qui nous permettra de photographier les 1eres lueurs de l’aube et le lever du soleil sur les montagnes alentours.

– Lorsque la 1ere fatigue se fera sentir et le soleil sera déjà haut, retour au gîte ou au refuge pour une pause « petit déjeuner » bien méritée avant de continuer le programme de prise de vue.

– La 2e partie de la matinée sera consacrée aux détails de l’automne. Nous nous dirigerons vers les forêts « à champignon » pour une séance de photo en « proxi » de la star de l’automne et vers les torrents pour une séance de photo d’eaux vives.

– Le stage se terminera au gîte ou au refuge par un repas tous ensemble. En fonction du temps, nous pourrons continuer la recherche des éléments de l’automne … les champignons ou les torrents. Le stage se termine entre 15h et 17h.